Publié le 7 Mai 2014

États-Unis : Alexander Imich, le doyen juif de l’humanité et ses secrets de longévité

col-live-Imich

Depuis le décès de l’Italien Arturo Licata, le 24 avril dernier, le Dr Alexander Imich, un juif américain d’origine polonaise âgé de 111 ans, est le doyen de l’humanité.

Né en 1903 à Częstochowa, en Pologne, dans une famille juive aisée, Alexander Imich est à lui seul un livre de la tumultueuse histoire juive du 20ème siècle.

En 1939, lors de l’invasion de la Pologne par les nazis, Alexander Imich et sa femme sont contraints de quitter Cracovie pour se réfugier à Bialystok, au nord-est de la Pologne, où vit déjà une importante communauté juive sous protection soviétique depuis le protocole secret du Pacte germano-soviétique. Refusant d’adopter la nationalité russe, le couple est interné dans un camp de travail.

Après la fin de la guerre, le couple retourne en Pologne, découvrant que presque toute leur famille a été assassinée par les nazis. Alexander et son épouse vivent à Samarkand, en Russie, puis en France, avant d’immigrer définitivement aux États-Unis en 1952 pour s’installer dans le Connecticut. À la mort de son épouse, en 1986, Alexander Imich déménage à New York.

En 2008, lors d’une de ses rares interviews, le Dr Alexander Imich révèle quelques-uns de ses secrets de longévité. Admettant posséder des gènes de longévité hérités de sa famille, il estime toutefois que son hygiène de vie et sa soif de connaissance ont une part prépondérante dans sa longévité.

« J’étais un sportif actif « , a déclaré le Dr. Imich. « J’ai fait du football, de la boxe, du jiu-jitsu, du javelot, du disque, du ski et de la natation. », a-t-il ajouté.

« Je ne mange que des fruits et légumes, du poisson, de la viande blanche, du poulet, et pratiquement aucune confiserie. », a-t-il précisé.

« Je vais toujours au lit à 23h et je me lève tous les jours à 7h du matin. Mon lit a un matelas ferme, placé sur un sommier en bois. Quand je me lève, je prends d’abord une douche, ensuite je médite pendant 10 minutes suivies par des exercices physiques pendant également 10 minutes, puis je prends mon petit déjeuner. », a-t-il confié. Son premier repas du jour se compose habituellement d’avoine avec de la lécithine, de pain entier de grain avec de la salade de houmous ou de tofu, avec apport de vitamines et de suppléments nutritionnels.

Enfin, explique-t-il, sa soif de connaissance en tout genre, sa vie de couple heureuse, son attitude optimiste, ont contribué tout autant à son incroyable longévité.

Pour la petite histoire, Alexander Imich est bien le plus vieil homme du monde reconnu à ce jour… mais il est « battu » par 66 femmes plus âgées que lui. La recordwoman est Japonaise, il s’agit de Misao Okawa, âgée de 116 ans.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer