Publié le 27 Mai 2014

Béatification du pape Pie XII, le « pape d’Hitler » : le pape François très sceptique

Pius XII

À l’issu de son périple en Terre sainte, le pape François a exprimé lundi son scepticisme quant à la béatification du pape Pie XII dont le rôle pendant la Shoah est au cœur d’une très ancienne et toujours vivace controverse entre l’Église et les Juifs.

« La cause de béatification est ouverte. Je suis informé. Mais il n’y a pas eu de miracle, et on ne peut donc aller de l’avant. Un miracle est nécessaire », a déclaré le souverain pontife, lors d’une séance improvisée de questions-réponses avec des journalistes à bord de son avion du retour.

En janvier, un ami proche du souverain pontife, le rabbin Abraham Skorka, qui a accompagné le pape lors de son voyage en Terre sainte, a assuré que François serait prêt à ouvrir les Archives du Vatican pour faire la lumière sur le rôle ambigu joué par le pape Pie XII pendant la Seconde guerre mondiale.

Le rabbin, qui a connu l’ancien cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio pendant vingt ans, a déclaré avoir longuement discuté avec le nouveau souverain pontife du rôle de Pie XII, l’homme longtemps surnommé le « pape d’Hitler ».

Les deux hommes, qui ont coécrit « Sur la Terre comme au Ciel », un livre de réflexions partagées, dans lequel ils ont longuement évoqué l’ouverture des archives du Vatican, dans le but de clarifier une fois pour toute, le rôle de Pie XII.

« Ouvrir les archives de la Shoah me semble raisonnable. Il faut que tout ceci [le rôle de Pie XII] soit éclairci et voir jusqu’à quel point il aurait pu aider », a déclaré le pape dans ces échanges. « Nous n’avons pas à avoir peur de cela, la vérité doit être l’objectif. « , a-t-il ajouté.

En 2012, le Vatican a dévoilé des documents secrets visant à montrer l’attention envers les Juifs du pape Pie XII et a promis l’ouverture prochaine des archives complètes sur cette période sombre.

L’attitude de Pie XII (1939-1958) est fortement controversée par de nombreux historiens. Il est accusé d’avoir gardé le silence pendant la Shoah, alors que plus d’un millier de Juifs de Rome étaient déportés, raflés dans le ghetto situé à quelques encablures du Vatican, de l’autre côté du Tibre.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

© Photos : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer