Publié le 21 Mai 2014

Deux ans de prison pour Dahlan, l’ennemi public n°1 de l’AP et du Hamas

عباس-ودحلان1

Le Tribunal de réconciliation de Ramallah a condamné mardi l’ancien dirigeant du Fatah Mohammad Dahlan à deux ans de prison pour diffamation et calomnie.

L’ennemi public numéro un de l’Autorité palestinienne et de l’organisation terroriste du Hamas, a été accusé d’avoir diffamé les institutions juridiques et organismes d’État. Le tribunal n’a fourni aucun détail sur les accusations alléguées. M. Dahlan a dix jours pour faire appel de cette condamnation.

Pour de nombreux responsables israéliens, Dahlan, l’ancien homme fort du Fatah, pourrait être un partenaire crédible dans le processus de paix, contrairement à Abbas qui n’a aucune volonté sérieuse de signer un accord de paix permanent avec Israël.

L’ancien protégé des Israéliens et des Américains était tombé en disgrâce après l’humiliante déroute de ses troupes en juin 2007 face aux combattants islamistes du Hamas à Gaza.

Détesté par le Hamas, il avait infiltré le mouvement islamiste dès les années 1995, Dahlan avait ensuite poussé très loin la collaboration et le partage du renseignement avec le Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer