Publié le 3 Avr 2014

Premier procès contre la quenelle : un pro-Dieudonné condamné à 3000€ d’amende

QUENELLEBORDEAUX

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné mercredi un pro-Dieudonné à 3.000 euros d’amende, dont 1.500 avec sursis, pour avoir publié sur son compte Facebook des photos où il effectuait des quenelles, dont une devant la synagogue de Bordeaux.

Le pro-Dieudonné, sans casier judiciaire, né au Maroc et travaillant dans le bâtiment, avait été interpellé le 17 janvier, identifié par la police via son compte Facebook, sur lequel il avait posté les photos incriminées. Devant la justice, il s’est défendu de tout antisémitisme.

« Je n’ai rien contre les Juifs. Sur mon Facebook, je fais attention à ne pas faire l’amalgame entre antisioniste et antisémite », a-t-il affirmé. « Ce n’était pas mon but de blesser le peuple juif ».

Pourtant le tribunal correctionnel de Bordeaux a retenu le caractère antisémite du geste, en raison du lieu où le pro-Dieudonné a effectué le geste controversé et pour avoir posté une autre photo où il pose en « double quenelle » devant un portrait d’Adolf Hitler avec la légende : « J’ai été con de me suicider, aujourd’hui je serais prix Nobel de la Paix ».

Selon la Licra, ce jugement contre le geste de la quenelle est très important, il est le premier rendu par la justice française.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer