Publié le 28 Avr 2014

L’ambassadeur de France en Israël : « la haine antisémite meurtrière sévit encore en France »

10295456_10152091578412895_2657692037384638062_o

L’ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, a estimé lundi que « la haine antisémite meurtrière sévit encore en France », lors d’un discours au mémorial de la déportation française de Roglit, à l’occasion des commémorations du Yom Hashoah, le jour de la Shoah.

« La France n’est pas un pays antisémite mais, oui, la haine antisémite meurtrière sévit encore en France », a-t-il déclaré évoquant le calvaire et l’assassinat d’Ilan Halimi en 2006 et celles des trois enfants et d’un enseignant juifs tués à Toulouse en 2012.

Le diplomate français a aussi assuré que « ces relents de haine antisémite ne bénéficient d’aucune tolérance en France » et que « la sécurité de la communauté juive en France est une cause nationale ».

Inauguré le 18 juin 1981, date emblématique de l’Appel à la Résistance du général de Gaulle, le mémorial de la déportation française de Roglit est situé dans une forêt proche de Jérusalem, près du moshav de Neve Michaël. Sur l’édifice en pierre incurvé, long de 35 mètres de longueur et 4 mètres de haut, sont gravés les noms des 80.000 Juifs déportés de France.

Eric Hazan © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer