Transalion agence immobiliere
Publié le 28 Avr 2014

Clash Arcady-Caron : Arcady dénonce les “affirmations antisionistes” du chroniqueur

aymeric-caron-arcady-halimi-israel

Invité lundi de l’émission “Les grandes gueules” sur RMC, Alexandre Arcady est revenu sur son altercation avec le chroniqueur de l’émission “On n’est pas couché”, Aymeric Caron, qui a établi un lien entre la montée de l’antisémitisme et “les enfants palestiniens tués par des soldats Israéliens”. Un clash qui a été coupé au montage par la production qui a préféré s’autocensurer.

“J’ai été tellement estomaqué et je n’étais pas le seul puisqu’on s’est rendu compte qu’il apportait comme ça des espèces de vérités épouvantables.”, s’insurge Alexandre Arcady venu sur le plateau d’”On n’est pas couché” pour présenter son film “24 jours”.

Interrogé sur l’origine du clash, Arcady affirme que le chroniqueur a déclaré qu’on pouvait comprendre [la montée de l’antisémitisme] “parce que des soldats israéliens tuaient les enfants palestiniens”. “Imaginons déjà comment cette phrase peut être terriblement provocatrice” a expliqué le réalisateur, pointant du doigt l’intervention “préparée” d’Aymeric Caron et ses chiffres.

“Mais la chose la plus extravagante, c’est qu’on parle d’un crime antisémite en France, d’un jeune garçon Français, et que ce monsieur vient comme ça avec des affirmations d’un antisionisme et d’un anti-Israël d’une façon tellement caricaturale”, a-t-il ajouté.

“Je pense que ce sont des raccourcis qui font mal et qui peuvent perturber les esprits. On parlait de ces esprits un peu faibles, de ces bras cassés, parce qu’ils ont entendu ou regardé une vidéo”, a-t-il poursuivi.

“Ce qu’a fait Aymeric Caron, c’est de la désinformation parce que ce sont des raccourcis absolument abjects”, a-t-il précisé ajoutant que le chroniqueur n’en est pas pour autant antisémite.

Concernant la censure de cette séquence par la production, Alexandre Arcady a déclaré qu’il ne croit pas que la production ait voulu protéger son chroniqueur et qu’elle a pris ses responsabilités.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Transalion agence immobiliere

Recherche

Transalion agence immobiliere