Publié le 6 Mar 2014

Scandale : Pour la fédération anglaise de football la quenelle d’Anelka n’est pas antisémite

512743_189

La commission indépendante de la Fédération anglaise de football a estimé jeudi que le geste de la « quenelle » contient une référence antisémite, mais Nicolas Anelka ne peut pas être reconnu coupable « d’apologie de l’antisémitisme » pour l’avoir effectué.

La commission a tenu à distinguer le geste à l’origine de la polémique de l’intention du buteur français, pas forcément antisémite selon eux.

Si « la « quenelle » contient objectivement une connotation antisémite », en revanche, il est impossible de conclure « qu’Anelka était ou est antisémite et qu’il avait l’intention d’exprimer ou de faire l’apologie de l’antisémitisme en réalisant la « quenelle », écrit la commission dans son rapport qui détaille les raisons du jugement.

Le 27 février, Nicolas Anelka a écopé d’une suspension de cinq matchs pour sa “quenelle” effectuée le 28 décembre dernier sur un terrain anglais. Une sanction relativement peu sévère, il risquait une suspension définitive. Le joueur écope également d’une amende de 97 000 euros et devra effectuer un stage éducatif.

Yossi Abuksis – © Le Monde Juif .info

© Photos : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer