Publié le 31 Mar 2014

Municipales 2014 : le vote Front National, un vote d’adhésion pour les Français

189112_211531602196505_3433943_n

Le parti de Marine Le Pen a réussi à faire élire une dizaine de maires en plus de Steeve Briois, victorieux à Hénin-Beaumont dès le premier tour. Avec onze mairies remportées et 1400 conseillers municipaux élus, le vote Front National est désormais un vote d’adhésion pour les Français. C’est le principal enseignement de ces élections locales.

Après Steeve Briois, élu dès le premier tour à Hénin-Beaumont, dix nouveaux élus ont donc surgi dimanche soir lors du second tour des municipales. À Marseille (Bouches-du-Rhône), Stéphane Ravier offre une mairie de 150 .000 habitants au FN en décrochant le 7e secteur. C’est la conquête la plus spectaculaire du parti frontiste, dans une ville où le candidat du FN avait devancé la liste socialiste au premier tour.

Il faut noter également les victoires de Julien Sanchez à Beaucaire (Gard), Robert Ménard à Béziers (Hérault), David Rachline à Fréjus (Var), Marc Étienne Lansade à Cogolin (Var), Philippe de la Grange au Luc (Var), Joris Hebrard au Pontet (Vaucluse), Franck Briffaut à Villers-Cotterêts (Aisne), Fabien Engelmann à Hayange (Moselle), Cyril Nauth à Mantes-la-Ville, Philippe de Beauregard à Camaret-sur-Aigues (Vaucluse), Jean-Jacques Adoux au Hamel (petite commune de l’Oise). Le FN avait également soutenu les époux Bompard, victorieux à Orange et Bollène (Vaucluse).

Seul bémol pour le Front National et non des moindres, les défaites du député Gilbert Collard à Saint-Gilles (Gard). Celle de Philippe Lottiaux à Avignon, le candidat FN arrivé en tête au premier tour, a été finalement battu (34 %) par la candidate PS-EELV (47 %) et Louis Aliot, vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen, s’est incliné à Perpignan avec 44,89 % contre 55,11 % pour le maire sortant Jean-Marc Pujol. De même à Forbach, où Florian Philippot, autre vice-président du Front national arrivé en tête au premier tour, a été battu par le candidat PS avec 35,17 % des voix.

Pour la présidente du Front National, Marine Le Pen, ces victoires aux municipales vont permettre à son parti de prouver aux Français que son parti peux gérer des villes et défendre un bilan.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer