Transalion agence immobiliere
Publié le 16 Fév 2014

Jérusalem : 150 parlementaires jordaniens appellent à rompre le traité de paix avec Israël

history5-rabinhussein

La Chambre basse de Jordanie a appelé dimanche à la révocation du traité de paix avec Israël, à l’expulsion d’Amman de l’ambassadeur israélien et au rappel de l’ambassadeur de Jordanie à Tel-Aviv, en signe de protestation contre l’État hébreu accusé de mettre fin au rôle de la Jordanie dans la protection des lieux saints à Jérusalem.

Dans un communiqué publié par le Comité pour la Palestine de la Chambre basse, 150 parlementaires ont appelé le gouvernement jordanien à présenter un projet de loi sur l’abrogation du traité de paix avec Israël signé en 1994 entre les deux pays.

Selon le communiqué, la Jordanie, son peuple et ses dirigeants n’acceptent pas que la Knesset “tente de mettre fin à la supervision et à la souveraineté de la Jordanie sur les sites sacrés de Jérusalem”.

“Les Israéliens cherchent à légitimer les violations cruelles par Israël des lieux saints de Jérusalem … Toutes les tentatives de mettre fin au rôle de la Jordanie signifient le début de la fin du soi-disant État d’Israël”, a déclaré la Chambre basse.

“Jérusalem et la mosquée Al- Aqsa constituent une ligne rouge pour les Arabes et les Musulmans”, souligne le communiqué, se référant au troisième lieu saint de l’Islam dans la vieille ville de Jérusalem.

Faouzi Ahmed © Le Monde Juif .info

© Photos : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer