Publié le 9 Fév 2014

Affaire Jonathan Pollard : un ancien directeur de la CIA met en cause l’antisémitisme

340830_James-Woolsey

L’ancien directeur de la CIA James Woolsey, qui a dirigé l’agence de renseignement entre 1993 et 1995, a réitéré samedi ses accusations d’antisémitisme dans l’affaire Jonathan Pollard, un ancien analyste de la Navy emprisonné depuis plus de 29 ans pour avoir transmis des renseignements confidentiels à Israël.

Lors d’une interview accordée à la chaîne israélienne Arutz 10, le haut-fonctionnaire américain a  déclaré que des américains qui ont espionné pour d’autres pays, y compris pour la Corée et la Grèce, ont été libérés après quelques années de prisons, tandis que Jonathan Pollard purge depuis 29 ans une peine de prison pour les mêmes motifs. « Oui, je pense qu’il y a de l’antisémitisme dans son cas », a déclaré Woolsey.

En juillet 2012, dans une tribune publiée dans le Wall Street Journal, l’ancien directeur de la CIA avait déjà cité l’antisémitisme comme motif de l’arrestation de Jonathan Pollard. « Steven Lalas , un espion greco-américain, qui a particulièrement nuit à la sécurité des États-Unis, a reçu une peine de 14 ans, alors que Pollard a déjà purgé plus du double. », avait-il dénoncé.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info

© Photos : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer