Publié le 2 Jan 2014

La directive anti-israélienne de l’UE entre en vigueur

Avigdor Lieberman and Catherine Ashton

Malgré un intense lobbying, Israël n’est pas parvenu au retrait de la directive anti-israélienne adoptée en juillet dernier par les 26 États membres de l’Union européenne. À compter de ce mercredi 1er janvier, les entités israéliennes basées dans les territoires disputés ou qui ont des liens avec eux seront exclues des programmes d’aides européens.

Dorénavant, toute entreprise israélienne, institution publique ou association voulant bénéficier d’un prêt ou d’une subvention de l’Union européenne, devra prouver qu’elle n’entretient aucun lien avec des entités israéliennes situées en Judée-Samarie, à Jérusalem-Est ou dans le Golan.

Seules les ONG israéliennes œuvrant à la “promotion du processus de paix”, pourront prétendre à des subventions de l’Union européenne.

L’État hébreu a été contraint également d’accepter fin novembre de prendre intégralement à sa charge le financement des programmes de recherche effectués en Judée-Samarie dans le cadre du programme “Horizon 2020”.

“Horizon 2020” est un nouveau programme de financement européen pour la recherche et l’innovation pour la période 2014-2020. Il s’articule autour de trois grandes priorités : l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux. Il commence à fonctionner à compter de ce 1er janvier 2014.

En participant au programme Horizon 2020, Israël contribuera financièrement à hauteur de 600 millions d’euros au cours des sept prochaines années. En échange, les universités israéliennes, les chercheurs et les entreprises seront admissibles aux subventions de l’UE et d’autres sources de financement dans une grande variété de domaines technologiques.

Ainsi, pour chaque euro qu’Israël finance, il devrait en recevoir 1,5 euros en retour, soit environ 900 millions d’euros au total. Cela signifie que son gain net de participation au programme serait d’environ 300 millions d’euros. Israël est le seul pays en dehors de l’Union européenne qui a été invité à se joindre à ce programme scientifique comme membre à part entière.

Arié Azoulay – © Le Monde Juif .info

© Photos : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter  

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer