Publié le 2 Jan 2014

Attentat de l’autobus de Bat Yam : 14 suspects arrêtés dont 4 membres du Jihad islamique

Crédit photo : © Le Monde Juif .info

Crédit photo : © Le Monde Juif .info

Le Shin Bet, l’armée israélienne et les forces de police ont arrêté 14 suspects liés à l’attentat du bus de Bat Yam, dont quatre membres de l’organisation terroriste du Jihad islamique palestinien. 

Muhammad Shehadeh Tamari, 24 ans, et son frère, Hamadi Kamel Shehadeh, 22 ans, Sami Omar Arimi, 20 ans, qui travaillait il y a quelques mois encore chez Aboulafia, un restaurant très connu de Jaffa et un autre détenu âgé de 23 ans, Yousef Nasser Salameh, sont présentés par le Shin Beth comme les cerveaux de l’attentat déjoué.

L’interrogatoire des suspects a révélé que ces derniers mois ils avaient élaboré des plans afin de commettre des attentats dans le centre d’Israël.  L’engin explosif, pour l’ensemble de ses composants a été préparé par les frères Tamari et Yousef Nasser Salameh.  La charge comprenait 2 kilos d’explosifs, de clous, de vis et était attachée à un système d’exploitation cellulaire, pour la commande à distance. Un dispositif semblable à celui utilisé pour les attentats de Boston.

Selon les services sécuritaires israéliens, Samir Omar Arimi s’est fait aidé par un citoyen israélien bédouin qui l’a conduit à sa demande jusqu’à Jaffa, le 22 décembre dernier, le jour de la tentative d’attentat, où il déposa dans un autobus de la ligne 240 de la ville de Bat Yam, l’explosif. Grâce à la vigilance d’un passager, le sac a été repéré et les passagers ont pu tous être évacués. Une équipe de démineurs a rapidement neutralisé la charge explosive. Un officier de police avait été légèrement blessé lors de l’explosion contrôlée de la charge.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est félicité jeudi soir de ces arrestations. « Je félicite le forces du Shin Bet, l’armée et la police pour le démantèlement rapide de cette cellule terroriste qui est responsable de l’attentat du bus a Bat Yam, dont un des membres est un officier de la police palestinienne. C’est une autre preuve de l’implication directe de la terreur de l’Autorité palestinienne. Il est temps qu’Abu Mazen cesse de célébrer les terroristes libérés, et de mener son peuple sur la voie de la paix », a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info 

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer