Publié le 23 Déc 2013

Mavi Marmara : Israël et la Turquie proches d’un accord

mavi-marmara

Trois ans après l’arraisonnement du navire turc Mavi Marmara par la marine israélienne, un accord d’indemnisation serait en cours entre la Turquie et Israël concernant les réparations exigées par les familles des 9 activistes turcs tués, rapporte le quotidien israélien Haaretz.

Ankara serait prêt à revoir à la baisse l’indemnisation demandée à Israël pour les familles des activistes tués, selon un haut responsable israélien cité par Haaretz.

« L’accord est prêt. Il y a encore des divergences concernant les montants, mais ils sont moins élevés », a-t-il déclaré, ajoutant qu’« il y a une volonté des deux côtés de normaliser les relations dès que possible ».

Depuis plusieurs mois les négociations étaient dans l’impasse, la Turquie exigeait 1 million de dollars pour la famille de chaque activiste tué, alors qu’Israël était prêt à payer 100.000 dollars à chacune des familles, mais lors d’une récente réunion à Istanbul, la Turquie aurait fait une offre inférieure selon le haut responsable israélien.

En cas d’accord, les deux nations devraient annoncer une amélioration de leurs relations diplomatiques et économiques. Conformément à l’accord, la Turquie devra par ailleurs adopter une loi qui classera sans suite les réclamations contre des officiers de Tsahal impliqués dans l’interception du Mavi Marmara et bloquer toutes les revendications semblables à l’avenir. Ankara devra également cesser ses attaques anti-israéliennes dans les forums internationaux.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info

© photos : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer