Publié le 31 Déc 2013

Mahmoud Abbas : « Pas d’accord de paix sans la libération de tous nos combattants ! »

ABBAS

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a assuré dans la nuit de lundi à mardi qu’aucun accord de paix avec Israël ne serait signé tant que l’État hébreu ne relâcherait pas tous les prisonniers palestiniens.

« Nous poursuivrons nos efforts pour libérer tous nos compatriotes détenus dans les prisons israéliennes, quelle que soit la durée de leur réclusion ou leur appartenance politique. Ils rentreront chez eux et ne seront pas contraints de s’exiler. Nous ne signerons pas d’accord tant que tous nos combattants de la liberté n’auront pas été libérés des prisons israéliennes », a indiqué M. Abbas lors de la réception solennelle des 26 terroristes palestiniens libérés par Israël.

Il s’agit de la troisième phase de libérations de terroristes palestiniens après celles intervenues les 13 août et le 30 octobre. Un quatrième contingent de criminels palestiniens doit être relâché par la suite.

Dix-huit des terroristes palestiniens libérés ont été accueillis en héros à la Mouqata, le  quartier général de l’Autorité palestinienne à Ramallah, où les attendaient le président palestinien Mahmoud Abbas et leurs proches.

Cinq autres assassins palestiniens ont été libérés dans un faubourg de Jérusalem. Les membres de leur famille sont venus les chercher en voiture dans une base de garde-frontières israéliens.

Trois autres terroristes sont arrivés dans la bande de Gaza dont ils sont originaires.

Les Palestiniens libérés lundi nuit ont été reconnus coupables de meurtre ou tentative de meurtre. Ils ont tous purgé entre 19 et 28 années de prison et ont, pour la grande majorité, été arrêtés pendant la période de la première intifada pour des meurtres commis avant les accords d’Oslo.

Lundi soir, près de 200 manifestants israéliens ont défilé du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu au Mur des Lamentations dans la vieille ville de Jérusalem. Une partie des manifestants, indignés par cette nouvelle vague de libération, ont crié des slogans appelant à la vengeance.

Ces libérations résultent d’un engagement pris fin juillet par Israël auprès des Etats-Unis et des Palestiniens en vue de relancer les négociations de paix.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info

© photos : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer