Publié le 9 Déc 2013

L’ex-Pink Floyd Roger Waters compare Israël aux nazis

130819-waters

Le chanteur britannique Roger Waters, militant de longue date de la cause palestinienne et antisioniste de notoriété publique, s’est livré récemment à de nouvelles attaques anti-israéliennes, comparant le traitement des Palestiniens par les Israéliens semblable à celui des Juifs par les Nazis pendant la Shoah, et a dénoncé le “puissant lobby juif ” aux États-Unis.

Interrogé sur son récent appel au boycott culturel d’Israël, Roger Waters a expliqué au journaliste Frank Barat, du magazine CounterPunch, que “l’occupation, le nettoyage ethnique et le régime raciste israélien d’apartheid” sont des “parallèles excessivement évidents avec ce qui se passait en Allemagne dans les années 30”, ajoutant “sauf que cette fois ce sont les Palestiniens”.

Roger Waters a également fustigé ce qu’il appelle “la machine de propagande qui commence dans les écoles israéliennes et qui se poursuit à travers les fanfaronnades de Netanyahu répandues partout aux États-Unis, pas seulement sur Fox mais aussi sur CNN et, en fait, dans tous les médias traditionnels.”.

Il a ensuite prétendu que les avertissements d’Israël contre le programme nucléaire de l’Iran sont “une tactique de diversion” et a également affirmé qu’” aucun gouvernement israélien depuis 1948 ne s’est impliqué sérieusement pour la création d’un État palestinien.”.

“Le lobby juif est extraordinairement puissant ici et particulièrement dans l’industrie de la musique et du rock’n roll, comme on dit”, a-t-il ajouté.

Des propos dénoncés vigoureusement ce lundi par le Centre Simon Wiesenthal, qui appelle les artistes à condamner “le sectarisme et la haine” de Roger Waters à l’encontre d’Israël.

Le 20 juillet dernier, une polémique avait éclaté sur l’utilisation d’un cochon géant gonflable peint avec une étoile de David, lors d’un concert à Werchter, en Belgique. Les principales organisations juives mondiales avaient qualifié cette “provocation” d’antisémite.

Dans une lettre ouverte en date du 2 août dernier, Roger Waters avait rejeté ces accusations d’antisémitisme. “Que cela plaise ou non, l’étoile de David symbolise Israël et sa politique. Toute forme de protestation non violente contre cette dernière, est légale. Protester pacifiquement contre la politique raciste intérieure et étrangère menée par l’Etat d’Israël n’est pas un acte antisémite” avait-t-il écrit.

Samuel Guedj – © Le Monde Juif .info

© photos : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer