Publié le 12 Nov 2013

La Biélorussie honore la mémoire de Menahem Begin

1004708-Menahem_Begin

La ville de Brest-Litovsk (Biélorussie), a honoré dimanche la mémoire du dirigeant sioniste Menahem Begin, en lui érigeant une statue dans un square près de l’école juive fréquentée par Begin lorsqu’il était enfant, dans le cadre du centenaire de la naissance du sixième Premier ministre de l’histoire d’Israël.

Des responsables politiques, des représentants de la communauté juive locale, tout le personnel de l’ambassade d’Israël et Herzl Makov, le directeur du Centre Menahem Begin de Jérusalem faisaient partie des invités.

“La présence juive aujourd’hui dans ce pays est une pâle copie de ce que représentaient jadis la prospérité et la puissance de cette communauté”, a déclaré Makov au site internet israélien Ynet. “Begin lui-même a été fortement influencé par l’extermination des Juifs d’Europe et la majeure partie de sa vision et de ses perspectives ont pour origine la Shoah”, a-t-il ajouté.

Durant son enfance, Menaham Begin fut contraint à deux reprises de fuir la ville. Une première fois durant la Première guerre mondiale, lorsque les habitants de la ville durent s’exiler et une deuxième fois lorsqu’éclata la Seconde guerre mondiale alors qu’il était le commandant du Betar (mouvement de jeunesse sioniste de la droite révisionniste fondé par Zeev Jabotinsky) pour la Pologne, aidant des étudiants à s’échapper et à émigrer en Israël (Palestine sous mandat britannique).

Ses parents furent assassinés par les nazis. Son père fut parmi les 500 Juifs de la ville qui furent abattus sur les rives de la rivière Bug et sa mère fut exécutée alors qu’elle se cachait dans un hôpital.

Seulement 7 personnes sur les 33.000 Juifs que comptait la ville de Brest-Litovsk, ont réussi à échapper au massacre nazi. Marqué à vie par la Shoah, Menahem Begin avait coutume de dire: “Je ne retournerai jamais à Brest-Litovsk, mais Brest-Litovsk restera à jamais au fond de moi”.

Dans le cadre de ce centenaire de la naissance de Menahem Begin, la Poste Biélorusse a également émis une série de timbres avec des portraits de dirigeants sionistes nés dans le pays. Parmi les dirigeants israéliens nés en Biélorussie figurent les Premiers ministres Begin et Shamir, et les présidents Weizmann, Zalman Shazar, et Shimon Peres.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter 

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer