Publié le 23 Oct 2013

Rihanna fait le show, cite la Palestine mais pas Israël

49312460100099490326no

Plus de 52.000 fans ont assisté, mardi soir, au Parc HaYarkon de Tel-Aviv, au concert de la star mondiale de la pop américaine, la chanteuse Rihanna, dans le cadre de sa tournée internationale « Diamonds ». Un show qui a déçu beaucoup de fans à plus d’un titre.

Rejoignez-nous sur Twitter

Une ambiance électrique  a plombé d’entrée le concert, non en raison de l’excitation des fans mais à cause d’un retard de plus d’une heure par rapport à l’horaire prévu, qui a conduit les organisateurs à réduire le show de 15 minutes.

Autre déception, Rihanna a sauté certains de ses plus grands succès, dont Love Song et Russian Roulette.

Plus problématique, comme le souligne le journal israélien Haaretz (*), la star n’a à aucun moment parlé ou évoqué « Israël », préférant citer à plusieurs reprises « Tel-Aviv », alors qu’en adaptant son titre Pour it Up !, elle cite la Palestine.

Rihanna est déjà venue en Israël en avril 2010, à l’occasion de sa tournée Last Girl on Earth.

Le 19 octobre, l’interprète de Diamonds a posé pour une séance photo dans l’enceinte de la mosquée Cheikh Zayed d’Abu Dhabi, considéré comme la huitième plus grande mosquée du monde. Les dirigeants religieux l’ont fermement priée de quitter la mosquée, jugeant offensantes certaines poses de la star.

(*) Mise à jour : Le journal Haaretz a admis, jeudi 24 octobre, avoir prêté à tort à Rihanna, le propos sur la Palestine.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer