Publié le 7 Oct 2013

Jérusalem : l’Organisation de la coopération islamique menace la République tchèque

Le président tchèque Miloš Zeman au "Mur occidental" à Jérusalem en 2002.

Le président tchèque Miloš Zeman au “Mur occidental” à Jérusalem en 2002.

 

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a menacé dimanche la République tchèque de conséquences négatives sur ses relations avec tous les pays islamiques en cas de transfert de son ambassade à Jérusalem.

Le secrétaire général de l’OCI, Ekmeleddine Ihsanoglu, a condamné fermement dans un communiqué de presse, les déclarations du président tchèque, Milos Zeman, avertissant que cela endommagera les relations de son pays avec tous les pays islamiques.

“La proposition tchèque est dangereuse, c’est une violation de la loi et de la légitimité internationale, alors qu’elle touche les droits inaliénables du peuple palestinien” a-t-il déclaré.

L’Autorité palestinienne et l’organisation terroriste du Hamas ont fermement critiqué samedi la proposition du président tchèque.

Ce lundi, le président tchèque Miloš Zeman sera reçu par son homologue Shimon Peres et par le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Selon les médias tchèques, il devrait y prononcer “un discours important” à Jérusalem.

En 2002, lors d’une visite précédente en Israël, Miloš Zeman avait déjà provoqué un scandale en comparant Yasser Arafat à Adolf Hitler.

La République tchèque entretient d’excellentes relations avec l’État hébreu depuis son indépendance en 1947.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer