Publié le 16 Oct 2013

La Fraternité antisémite Saint-Pie-X a célébré les funérailles du nazi Erich Priebke

43E83E23-F675-41CA-966C-5F0C2D439B75_mw1024_n_s

Malgré l’opposition du maire de Rome, Ignazio Marino, le chef de la police locale a autorisé lundi, en fin d’après-midi, une cérémonie funéraire pour l’ancien criminel de guerre nazi Erich Priebke, mort la semaine dernière à l’âge de 100 ans. La Fraternité Saint-Pie-X, une mouvance catholique antisémite fondée par le prélat français Marcel Lefebvre et en rupture de ban avec le Vatican, a célébré les funérailles.

Rejoignez-nous sur Facebook

Le transport de sa dépouille de la morgue (où il reposait depuis vendredi) à Albano ne s’est pas fait sans incidents. Lors du passage du corbillard, de nombreux Italiens se sont révoltés et ont crié « Assassin » ou « Bourreau ! Bourreau ! »La police anti-émeute a été dépêchée sur place pour permettre au convoi funéraire d’accéder à la chapelle de la Fraternité Saint-Pie-X.

La cérémonie religieuse a été célébrée par la Fraternité de Saint Pie X, un ordre catholique extrémiste, dont les représentants continuent d’accuser les Juifs d’être un peuple déicide et dont l’évêque, Richard Williamson, fait des déclarations niant la Shoah.

Le corps d’Erich Priebke, qui sera probablement incinéré, devient problématique pour les autorités italiennes depuis que le gouvernement argentin a refusé de recevoir sur son territoire le corps du criminel nazi, où il s’était réfugié après la guerre et avait vécu ensuite pendant plus de 40 ans.

Le maire de Rome a refusé l’idée d’un enterrement de Priebke dans la capitale italienne au motif d’ordre public.

Le président de la communauté juive de Rome, Riccardo Pacifici, avait proposé au début de la semaine : « S’il n’y a pas d’autre solution, alors il faudrait procéder à l’incinération et disperser ses cendres comme le furent celles de nos grands-parents ».

Une solution proposée également par le directeur du Centre Simon Wiesenthal, Efraim Zuroff :« la solution la plus efficace pour qu’il ne reste plus aucune trace d’un criminel nazi comme Priebke. Le cadavre de Hitler a été brûlé, et cela s’est révélé la solution la meilleure, parce que cela permettait la destruction de tout ce que le nazisme avait représenté », a-t-il déclaré au quotidien italien La Stampa.

Erich Priebke est l’un des responsables du massacre des Fosses Ardéatines, le 24 mars 1944 à Rome. En représailles à un attentat qui avait tué 33 soldats allemands (l’attaque à la bombe via Rasella), les hommes du commandant SS Karl Hass et du capitaine SS Erich Priebke raflent 335 hommes (dont 75 juifs), les conduisent aux Fosses Ardéatines dans le quartier d’Ardeatino, en périphérie de Rome, et les exécutent d’une balle dans la tête. En Italie, le souvenir de ce massacre est toujours très vif et très traumatisant.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer