Publié le 9 Sep 2013

Un fabuleux trésor juif découvert près du Mont du Temple à Jérusalem

DSC5979-e1378716981661

L’Université hébraïque de Jérusalem a annoncé, lundi, la découverte par des archéologues israéliens de 36 pièces d’or, un médaillon en or gravé d’un candélabre juif et plusieurs bijoux en or et en argent dans la Vieille ville de Jérusalem près du Mont du Temple vénéré par les Juifs en tant qu’emplacement des temples des rois Salomon et Hérode.

« C’est une découverte à couper le souffle qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie » a déclaré Eilat Mazar, la directrice des fouilles.

1-1-e1378717212371

Eilat Mazar, qui a travaillé par le passé aux excavations du Temple de Jérusalem, explique que les recherches dans ce périmètre avaient permis de découvrir plusieurs objets datant de l’époque du temple de Salomon, détruit par les Babyloniens en 586 avant J.C selon la tradition juive. Mais selon la scientifique, des découvertes datant du 7e siècle après J.C étaient complètement inattendues.

« L’explication la plus probable est que (…) la cache visait à désigner l’endroit où devait être construite une nouvelle synagogue, dans un endroit proche du Mont du Temple », a indiqué la directrice des fouilles. « Ce qui est certain, c’est que cette mission, quoi qu’elle ait été, fut un échec. Le trésor a été abandonné, et son propriétaire n’a jamais pu le récupérer » a-t-elle ajouté.

Vraisemblablement, selon elle, ces bijoux ont été « abandonnés dans le contexte de la conquête perse de Jérusalem en 614 ».

« Après la conquête de Jérusalem par les Perses, de nombreux Juifs sont retournés dans cette ville dans l’espoir d’y trouver une liberté politique et religieuse et y constituaient la majorité de la population. Mais les Perses, avec le déclin de leur pouvoir, plutôt que de faire alliance avec les Juifs, ont cherché le soutien des Chrétiens et autorisé ces derniers à chasser les Juifs de Jérusalem » a-t-elle estimé.

Á l’annonce de cette découverte exceptionnelle, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a tenu à féliciter la directrice des fouilles et les archéologues qui ont permis de mettre à jour ce trésor juif qui témoigne des liens historiques inaliénables du peuple juif sur la terre d’Israël.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer