Publié le 18 Sep 2013

Terrorisme : un gratte-ciel new yorkais, propriété de l’Iran, intéresse la justice américaine

Suspecté par les États-Unis de violer les sanctions contre l’Iran et la législation sur le blanchiment d’argent, un gratte-ciel de 36 étages, le « 650 Fifth », situé sur la 5e Avenue, en plein Manhattan, va être prochainement saisi par la justice américaine. Le fruit de la vente de la tour devrait servir à indemniser les victimes du terrorisme financé par le régime des mollahs.

Propriétaire de l’immeuble, la fondation Alavi qui gère une organisation humanitaire pour l’Iran, ainsi que cet immeuble au nom du gouvernement iranien, « était (et est toujours) une façade pour la Banque publique iranienne Melli, et par conséquent, une façade pour le gouvernement de l’Iran » selon le procureur fédéral de Manhattan Preet Bharara. La fondation est accusée de transférer le produit des loyers et d’autres fonds à la banque Melli.

L’immeuble, construit dans les années 1970, sous la supervision et la gestion du chah d’Iran, avait été exproprié par les nouvelles autorités de la République islamiste d’Iran après la révolution de 1979.

La saisie et la vente de cet immeuble seraient « la plus importante confiscation liée au terrorisme » selon le ministère américain de la Justice.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer