Publié le 22 Sep 2013

Nucléaire : l’AIEA rejette une résolution arabe hostile à Israël

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a rejeté, vendredi, une résolution non contraignante présentée par les pays arabes et soutenue par l’Iran, exigeant la ratification par Israël du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

Le texte a été soumis au vote lors de l’assemblée annuelle des 159 membres de l’agence onusienne. Cinquante-et-un pays ont voté contre la résolution, 43 l’ont soutenue, les autres s’étant abstenus ou n’ayant pas pris part au vote.

Les Etats-Unis, opposés à cette initiative, ont estimé qu’un texte critiquant spécifiquement Israël, nuirait aux efforts internationaux visant à interdire la prolifération des armes nucléaires et autres armes de destruction massive dans l’ensemble du Proche-Orient, une allusion aux pressions en cours sur l’Iran.

Pour les pays arabes, l’arsenal nucléaire présumé d’Israël est une menace pour la sécurité régionale et ils portent régulièrement cette question devant l’AIEA.

En 2010, sur proposition égyptienne, un texte visant à organiser une conférence internationale sur la dénucléarisation du Proche-Orient, avait été également rejeté lors d’un vote des États membres de l’AIEA.

Samuel Guedj – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer