Publié le 12 Sep 2013

Il faut sauver le jeune David Fintzi, l’incroyable mobilisation de la communauté juive roumaine

137656099281136474a_b

David Fintzi profitait de ses premières vacances depuis son entrée l’an passé dans la prestigieuse école de médecine de Bucarest. 

Rejoignez-nous sur Facebook

Ce beau jeune homme de 19 ans, brun et sans prétention, compte beaucoup d’amis dans la communauté juive. Il avait étudié à l’Ecole Lauder et espérait terminer sa formation de conseiller auprès des mouvements de jeunesse. Il avait en poche un billet d’avion à destination d’Israël où il avait prévu de séjourner cet été. En attendant, David décide de rendre visite à son ami R. résidant à Iasi, ville historique moldave située à 350 kms de la capitale.

A Iasi, David et R. sont montés à bord du train électrique pour effectuer une visite touristique de la région. Personne ne sait exactement ce qui s’est passé ensuite. David se serait penché par la fenêtre ouverte  – pour prendre une photo, ou autre – et aurait percuté un câble électrique. Tout s’est passé si vite que R. n’était pas en mesure de reconstituer l’événement.

27,000 volts d’électricité ont parcouru le corps mince de David qui s’est immédiatement effondré.

Il n’y a pas de centre médical de pointe à Iasi. Aussi, David a-t-il été héliporté à Bucarest, oscillant entre la vie et la mort pendant 72 heures. La communauté juive s’est rassemblée autour de ses parents désemparés, André et Manuela Fintzi.

« Je ne saurais dire précisément quand l’idée de le transférer en Israël a germé » dit André, acteur de films et au théâtre. « Mais à plusieurs reprises, le nom d’Israël a été mentionné, dû à son immense expérience dans le traitement des brûlures consécutives aux guerres. On a d’abord décidé de le transférer en Israël, puis à Hadassah dont je connaissais la réputation internationale et l’extrême compétence. »

Rejoignez-nous sur Facebook

En Roumanie, David a subi une première intervention chirurgicale qui aurait entrainé une infection potentiellement mortelle. Et David a effectivement frôlé la mort. L’Agence Juive est alors intervenue. Le service d’ambulance aérienne mis sur pied par le Prof. David Linton, pilote/médecin originaire d’Afrique du sud, a permis d’évacuer le malade. A bord de l’avion, se trouvaient le médecin interniste Marc Romaine et l’infirmier Kyrill Grozovsky, tous deux d’Hadassah, et les parents de David, André et Manuel Fintzi, blottis près de leur fils unique.

Alors qu’ils décollaient pour atteindre la hauteur de 37,000 pieds, la saturation en oxygène de David est tombée, entraînant le déclenchement des alarmes. « Nous l’avons débranché du respirateur artificiel par intervalles durant lesquels l’oxygène lui a été fourni manuellement » dit le Dr. Romaine.

Deux heures et demie après le décollage, le petit avion a atterri en Israël dans un climat chaud et humide. Une ambulance les a conduits directement à Jérusalem.

Hadassah possède la seule banque de peau dans le pays. Le rétablissement de brûlures graves est à la fois long et difficile. Les fonctions vitales doivent être maintenues, l’infection vaincue, et il faut permettre au processus de greffe de se poursuivre dans les meilleures conditions possibles.

David est hospitalisé à Hadassah depuis un mois et sa situation s’est nettement améliorée: son état général est stable et des progrès notables ont été réalisés dans le traitement des brûlures. Tous les médecins, ceux de l’Unité de Soins Intensifs et l’équipe du Dr. Neuman, Directeur du Département de Chirurgie Plastique, sont optimistes.

Tandis que ces derniers mettent en œuvre toute leur expertise pour soigner David, ses parents Manuela et André Fintzi ont demandé d’adresser ce message aux femmes et hommes d’Hadassah: « Vous faites un travail fantastique » a déclaré André Fintzi. « Vos médecins et infirmières font de leur mieux pour soigner notre fils unique. Nous ne pourrons jamais vous remercier suffisamment. Mais je voudrais demander à tous ceux qui soutiennent Hadassah de prier à Yom Kippour pour le rétablissement complet de David ».

Isabelle Stroweis – Hôpital Hadassah

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer