Publié le 20 Sep 2013

Front National : Jean Roucas prêt à défendre Dieudonné

ROUDIEU

Invité ce vendredi des Grandes Gueules sur RMC, l’humoriste Jean Roucas qui a été aperçu ce week-end à un rassemblement du Front national à Marseille, s’estime victime de discrimination professionnelle suite à la déprogrammation de sa pièce de théâtre par la ville communiste de Gardanne et de la prise de distance de ses comédiens.

« Je suis une victime. Ce n’est pas le délit de sale gueule, mais de sale pensée. Je suis victime de discrimination professionnelle. Si je ne réagis pas, il y aura peut-être d’autres spectacles annulés. Je continue mon assignation en justice contre mes comédiens et la municipalité de Gardanne » a-t-il déclaré.

« On n’a pas le droit de m’interdire de travailler pour des raisons politiques. Quand on est artiste, on est obligé d’être de gauche. Je réponds: merde », a-t-il poursuivi. « Il y a des artistes qui fréquentent la fête de l’Huma depuis 30 ans, on ne leur fait pas de procès ».

Suite à cette déprogrammation et aux nombreuses attaques à son encontre, l’humoriste a décidé de créer aux côtés de l’avocat et député du Gard, Gilbert Collard, proche du Front national, « l’Association des hommes libres », pour « défendre la liberté d’expression en France ».

Interrogé par les Grandes Gueules sur le fait de savoir s’il défendrait également Dieudonné, l’humoriste a répondu oui. « S’il veut venir, qu’il vienne ! «  a-t-il affirmé.

Samuel Guedj – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer