Publié le 19 Sep 2013

75 ans plus tard, la Finlande présente ses excuses à un athlète juif

FINLANDE

Mieux vaut tard que jamais, avec soixante-quinze ans de retard, la fédération finlandaise d’athlétisme (SUL) a présenté ses excuses pour avoir privé l’athlète juif finlandais, Abraham Tokazier, d’une victoire lors d’un 100 mètres à Helsinki en juin 1938.

« Toute manipulation des résultats est choquante et contraire aux valeurs fondamentales de sport (…) Je présente les sincères excuses de SUL à tous ceux ayant subi l’injustice ainsi qu’à leurs proches », a écrit le président de SUL, Vesa Harmaakorpi, dans un communiqué publié mercredi.

Á l’origine de ces excuses, le combat des dirigeants du Maccabi Finlande, le principal club sportif juif finlandais, qui, longtemps, a demandé à la fédération de reconnaître publiquement cette injustice.

Lors de cette course, en l’honneur de l’inauguration du Stade olympique d’Helsinki, le Finlandais Abraham Tokazier était arrivé premier de cette course, mais sur décision des juges, il fut relégué en quatrième position.

Pour Ari Bensky, le président du Maccabi Finlande, ces excuses rendent justice à l’athlète mais ne sont pas suffisantes, la fédération finlandaise refusant, encore aujourd’hui, de lui attribuer symboliquement la médaille, au motif que l’ordre d’arrivée avait été observé par les juges à l’œil nu et que « les photos de la ligne d’arrivée n’étaient pas disponibles immédiatement après la course » et que, par conséquent, le palmarès ne peut pas être changé à posteriori.

Yossi Abuksis – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer