Publié le 15 Août 2013

Scandale en Suède, l’ambassadeur d’Israël compare le cas Breivik aux terroristes palestiniens libérés

Isaac Bachman, l’ambassadeur d’Israël en poste à Stockholm, ne connait pas la langue de bois, s’exprimant mardi à la radio gouvernementale suédoise, contre la libération par Israël de 26 terroristes palestiniens, a fait un parallèle avec Anders Breivik, l’auteur du massacre de l’île d’Utøya en 2011. Des propos qui ont choqué l’opinion publique et les familles des victimes.

anders-behring-breivik-latest-news

« Les horreurs que les terroristes palestiniens ont fait, pour le mettre dans une compréhension scandinave, c’est comme ce qui s’est passé en Norvège avec Breivik » a déclaré l’ambassadeur.

Isaac-Bachman-195x300« Imaginez si Breivik devait être libéré de la même manière. Les recherches ont démontré que ces personnes seront de retour à la criminalité. Il n’est pas facile d’obtenir l’appui du public pour libérer ces gens. «  a-t-il ajouté.

Selon le site de nouvelles en anglais suédois TheLocal.se, les deux survivants du massacre de Breivik et les membres des familles des victimes ont exprimé leur indignation quant aux commentaires de l’ambassadeur.

« Je pense que c’est ridicule de comparer cela avec un meurtrier de masse de Norvège » a déclaré Trond Blattmann à The Local, dont le fils a été tué lorsque Breivik a ouvert le feu sur Utøya. « Il n’y a aucune ressemblance du tout. C’est une façon ridicule de parler «  a-t-il ajouté.

Bjørn Ihler, qui a survécu au massacre en se cachant de Breivik, a également dit que la comparaison « n’a aucun sens « .

« Breivik était un terroriste solitaire dont les actions ont été basées uniquement sur une situation irréelle. La situation au Moyen-Orient est très différente. Il y a un vrai combat en cours pour la liberté des palestiniens » a déclaré Ihler.

En juillet 2011, Breivik  s’est rendu sur l’île norvégienne d’Utøya, dans un camp d’été d’étudiants, dans le but de perpétrer un massacre, qui a coûté la vie à 77 jeunes victimes.

Les forces de police ont mis plus d’une heure pour arriver sur les lieux et l’arrêter. Un peu plus tôt, il a fait exploser avec une voiture piégée les bureaux du gouvernement à Oslo. Huit personnes ont été tuées dans l’explosion.

En août 2012, Breivik a été reconnu coupable et condamné à 21 ans de prison, la peine maximale pour meurtre selon la loi norvégienne.

Par Katty Scott – Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer