Publié le 25 Août 2013

Mer Morte : le projet jordanien, un risque environnemental majeur

Jordan-Aqaba-Red-Dead-Sea-Canal-Rift

Selon le quotidien libanais L’Orient Le Jour, l’ONG Friends of the Earth Middle East (FoEME), luttant activement pour la protection environnementale et la paix au Moyen-Orient, soutenue par d’autres associations écologistes, tire la sonnette d’alarme, le projet jordanien destiné à déverser l’eau de la mer Rouge dans la mer Morte représente un risque majeur environnemental.

La FoEME, codirigée par un Israélien, Gidon Bromberg, un Jordanien, Munqeth Mehyar, et par un Palestinien,  Nader Al-Khateeb, prévient que le projet « mer Rouge-mer Morte » pourrait gravement modifier l’écosystème unique de la mer Morte, point le plus bas de la planète qui menace d’être totalement asséchée d’ici 2050.

Depuis les années 1960, en raison d’une intense exploitation industrielle des richesses naturelles de la mer Morte par Israël et la Jordanie, et de l’évaporation naturelle des bassins, le niveau de la mer Morte baisse d’environ un mètre par an.

Déverser une trop grande quantité d’eau de la mer Rouge pourrait radicalement modifier la composition chimique unique de la mer Morte,  le risque étant de voir la formation de cristaux de gypse et l’éclosion d’algues rouges. Selon certains experts, les nappes phréatiques de la vallée de l’Arava, dans le sud-est d’Israël, pourraient être contaminées en cas de fuite des conduites transportant l’eau salée.

La FoEME appelle les gouvernements israélien, jordanien et palestinien à rejeter ce projet et  a favorisé prioritairement des mesures comprenant recyclage et préservation de l’eau, réhabilitation du Bas-Jourdain et même, importation d’eau de Turquie, une solution à l’étude par la Banque mondiale qui a l’avantage de diminuer le coût financier et l’impact environnemental présentés par le projet « mer Rouge-mer Morte ».

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer