Publié le 19 Août 2013

Menace sur le SkyTran de Tel Aviv

0312_skytran_630x420

Prévu initialement pour être opérationnel à Tel Aviv en 2015, SkyTran, le système de transport rapide futuriste conçu par la NASA, est menacé d’être retardé de plusieurs années.

Rejoignez-nous sur Facebook

Les Israéliens devaient être les premiers au monde à expérimenter le tramway aérien, écologique et ultra-rapide, se déplaçant dans les airs, le long d’un rail de guidage en suspension sur des lignes électriques. Ils devront patienter très probablement encore plusieurs années si l’on en croit le très informé quotidien israélien de l’économie Globes.

Jerry Sanders, le PDG de SkyTran, bien qu’ayant déjà obtenu le soutien total du ministère des Transports, des Finances, du Bureau du Premier ministre, de la municipalité de Tel Aviv – Jaffa et de la Banque des Import-Export des Etats-Unis, peine à soulever les 50 millions de dollars nécessaires aux démarrages du projet.

Globes prévient que, quand bien même les fonds seraient réunis, le projet Sky Tran se heurterait à l’impitoyable bureaucratie israélienne, chaque projet prend des décennies de démarches et procédures.

En 2008, The Economist, l’un des magazines économiques les plus réputés du monde, avait déjà pointé la bureaucratie israélienne comme le plus sérieux frein à l’essor de l’économie israélienne.

Plus inquiétant, il s’avère que le SkyTran ne s’est pas matérialisé dans d’autres endroits non plus. Trois ans auparavant, le Conseil municipal de Mountain View, en Californie, a tenté de promouvoir le SkyTran, mais rien de concret n’est encore arrivé sur le terrain.

Arié Azoulay – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer