Publié le 21 Août 2013

Les hackers se cotisent pour récompenser le pirate palestinien de Facebook

 

1821531-img-khalil-shreateh-hacker-expert-facebook

Mauvais joueur, Facebook ne voulant pas rémunérer Khalil Shreateh, un hacker palestinien spécialiste en sécurité informatique, qui avait piraté la page Facebook personnelle de Mark Zuckerberg pour lui signaler une faille majeure, des hackers ont décidé de se cotiser et viennent de rassembler 10 000 dollars pour récompenser le pirate palestinien.

Sur son blog, le hacker explique qu’avant de pirater le compte de Zuckerberg, il a tenté à plusieurs reprises d’avertir le réseau social via les formulaires de contact de Facebook, mais que le service technique, niant l’existence du bug a refusé de lui verser la récompense de 500 dollars offerte pour tout signalement de ce type. Entre temps  le dysfonctionnement a été corrigé.

L’affaire fait grand bruit au sein de la communauté des hackers, Marc Maiffret, un hacker américain, bête noire du FBI, décide de lancer une levée fond mise en place sur le site de crowdfunding GoFundMe. En moins de 48h, un peu plus de 10 000 dollars sont récoltés.

« Tous les fonds seront envoyés à Khalil Shreateh pour l’aider à mener ses futures recherches en sécurité », précise Marc Maiffret sur la page de GoFundMe. « J’espère que cela a montré l’importance des chercheurs indépendants », explique-t-il également.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer