Publié le 2 Août 2013

Le Club Med en Israël, le retour !

Par Déborah Partouche

 

Le Club Med est à la recherche d’un emplacement et d’investisseurs pour revenir en Israël.

1078666_10153020511005537_1278631726_o

Le PDG du Club Med, Henri Giscard d’Estaing, s’est rendu en Israël la semaine dernière. Il estime que, d’ici cinq ans, il aura construit un hôtel « quelque part entre Haïfa et Tel-Aviv ».

Rejoignez-nous sur Facebook

L’emplacement précis n’a toujours pas été déterminé et des investisseurs restent à trouver. Le projet qui devrait coûter au moins 50 millions € n’a pas encore reçu un permis du Ministère de l’Office du tourisme qui lui permettrait de recevoir une subvention pour construire le projet.

Giscard d’Estaing a expliqué son ambitieux projet au journal Yedioth Ahronoth : « au lieu de la location et de la rénovation d’un hôtel existant, la chaîne a décidé de construire un nouveau club de villégiature qui est prévu pour être a la « pointe » dans les hôtels de luxe » dit-il.

Selon Henry Giscard d’Estaing, Israël n’a pas d’hôtel en ce moment qui est placé aussi sur le littoral, également dans la nature, et dont l’emplacement est proche du centre du pays et de son aéroport international.

«Nous avions un hôtel à Eilat qui ne valait pas la peine de rénover. Il ne répond pas à nos besoins, il y avait une baisse du nombre de clients venus de l’étranger, nous étions dans une situation perdant-perdant et cela a affecté notre marché israélien sortant, ce qui est très important pour nous dans le domaine de ski. Cinquante pour cent de ceux qui quittent Israël pour skier séjournent dans un Club Med. Quand ils sont en Israël, ils veulent un club de grande qualité, et c’est exactement ce que nous ne pouvions pas leur offrir ».

Le 23 janvier 2012, la chaîne hôtelière Fatal avait annoncé la fermeture du Club Med à Eilat. L’établissement, qui existait depuis le milieu des années 80, avait été rebaptisé U-Coral Beach, et le contrat avec le Club Med n’avait pas été estimé intéressant financièrement pour son renouvellement par la chaine Fatal.  Cependant, la version de la direction du Club Med était toute autre : selon elle, c’est elle qui n’avait pas souhaité renouveler le contrat en raison du refus du groupe Fatal d’effectuer des travaux pour répondre aux critères exigés par le label « Club Med ».

« Israël est le leader mondial dans les domaines de la culture, l’histoire, l’archéologie et la technologie, et mérite un club de villégiature de haut niveau» a déclaré Henry Giscard d’Estaing.

On est loin du concept de l’ancien village de vacance du Club Med d’Achziv, qui était situé le long du littoral nord, entre Naharya et Rosh Hanikra, en Galilée Occidentale. Fermé depuis le départ du Club Med d’Israël, ce club affichait complet dans les années 80, et faisait le bonheur des familles et des célibataires, hébergés dans des huttes au toit de paille, avec toilettes et douches communes.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer