Publié le 12 Août 2013

Le Centre Peres pour la paix boycotte l’ « État juif »

Un nouveau scandale touche le Centre Peres pour la paix et ce, moins d’une semaine après avoir accepté la requête du Barça, celle que l’hymne national israélien ne soit pas joué lors de son show au Bloomfield Stadium. Cette fois, le Centre Peres boycotte une pièce de théâtre qui a le malheur de dire que « L’Etat d’Israël est le foyer national de tous les Juifs » révèle le quotidien israélien Israël Hayom.

Shimon-Peres

Le Centre Peres pour la paix a décidé de ne pas inclure la pièce de théâtre « Boule de neige » dans son programme pour la visite de l’équipe de football de Barcelone en Israël, car la pièce évoque que « l’Etat d’Israël est le foyer national de tous les Juifs ». Le Centre Peres a expliqué qu’il lui est difficile de représenter une pièce de théâtre qui utilise les mots « État juif « devant des enfants palestiniens.

Rejoignez-nous sur Facebook

« Boule de neige » est une pièce de théâtre réalisée par Roy Horowitz dans le cadre du Festival international de théâtre de l’enfance de Haïfa. Elle raconte l’histoire de Felipe, un enfant argentin de 10 ans, qui vient d’immigrer en Israël est qui est un grand fan de Lionel Messi, la star du Barça.

A l’annonce de la « tournée de la paix«  du Barça en Israël et dans les territoires contrôlés par l’Autorité Palestinienne, Sherry Aryeh, la directrice artistique de la pièce, a suggéré au Centre Peres qu’une représentation de « Boule de neige » soit jouée lors de la visite de Messi en Israël et qu’à cette occasion, des enfants juifs et arabes y assistent ensemble.

Le Centre Peres donne son accord de principe mais quelques jours avant la visite du Barça, le chef du service des sports du Centre Peres, Dvir Ziran, annonce par mail aux responsables de la pièce de théâtre que la représentation prévue est annulée. «  à Nous serions heureux d’amener tous les enfants juifs à la pièce, mais il y a un problème. Nous ne faisons pas des activités destinées à une nationalité uniquement. Il est difficile pour nous d’apporter des enfants palestiniens à une pièce de théâtre qui utilise les mots « État juif ». Malheureusement, nous ne pourrons pas coopérer sur ce projet”. explique-t-il.

Indigné et scandalisé, Roy Horovitz, le réalisateur a déclaré en réponse :« le refus du Centre Peres pour la paix à inclure la pièce dans son programme pour la visite du FC Barcelone nous a profondément déçu. Ce qui est particulièrement scandaleux, c’est l’argument qu’ils nous ont donné. Il est triste de découvrir que dans un centre qui porte le nom du Président de l’Etat d’Israël, il y a ceux qui pensent qu’identifiant Israël comme l’Etat juif est un énoncé problématique qui ne fait pas partie du consensus ».

Par Samuel Guedj – Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer