Publié le 18 Août 2013

Décès de Jean Kahn à 84 ans, grande figure du judaïsme français

CRIF

L’ancien président du Conseil représentatif des institutions juives de France est mort ce dimanche, dans un hôpital de Strasbourg, à l’âge de 84 ans.

Juriste de formation, il a présidé la plupart des organisations du judaïsme alsacien, français, et même européen. Il a présidé de 1972 à 1990 la communauté juive strasbourgeoise et le Consistoire du Bas-Rhin de 1991 à 2009, il fut aussi le vice-président puis le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) de 1983 à 1995, puis président du Consistoire central de France, pour trois mandats de 1995 à 2008.

Fidèle à ses valeurs humanistes et universelles, il a présidé la Commission nationale consultative des Droits de l’homme de 1996 à 1999. Il est aussi à l’origine de la création par l’Union européenne de l’Observatoire des phénomènes racistes et xénophobes. Un prix Jean-Kahn est d’ailleurs décerné chaque année à une association remarquable pour ses actions dans ce domaine.

Jean Kahn prêchait une solidarité fraternelle avec Israël même s’il critiquait souvent certains de ses hommes politiques mais appelait « à accepter compromis et renoncements de part et d’autre ». Oui, dit-il, à un Etat palestinien, « à condition que celui-ci ne soit pas un danger pour l’existence d’Israël ».

Par Muriel Bensimon – © Le Monde Juif .info

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer