Publié le 2 Août 2013

Ahmadinejad et Rohani menacent de « déraciner » Israël

Par Faouzi Ahmed

 

A l’occasion de la « Journée annuelle de Jérusalem », célébrée tous les ans depuis la révolution islamique de 1979, en soutien à la cause palestinienne, le président sortant iranien, Mahmoud Ahmadinejad, et son successeur, Hassan Rohani, se sont livrés à de nouvelles diatribes anti-israéliennes.

rohani

Selon les médias iraniens, Mahmoud Ahmadinejad a affirmé vendredi qu’Israël, ennemi juré de la République islamique d’Iran, serait « déraciné » et que l’Etat d’Israël « n’a pas de place dans cette région ».

« Je vous informe, et Dieu m’est témoin, qu’une tempête dévastatrice va déraciner la base du sionisme », a ajouté Ahmadinejad.

Devant des centaines de milliers d’Iraniens scandant « Mort à Israël » et « Mort à l’Amérique », le nouveau président iranien, Hassan Rohani, que la communauté internationale considère comme un dirigeant modéré, a déclaré qu’Israël était un corps étranger qui devait être extirpé de la région, comparant l’Etat hébreux à « une blessure infligée depuis des années au corps du monde musulman qui doit être nettoyé ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que le nouveau président iranien montrait « son vrai visage plus tôt que prévu ».

Le14 juillet dernier, lors d’une interview à la télévision américaine, Netanyahu avertissait la communauté internationale, que le nouveau président iranien, Hassan Rohani, est un « loup déguisé en mouton » sur la question du programme nucléaire iranien.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer