Publié le 24 Juil 2013

Pourquoi les nations ne reconnaissent pas Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël

Par Maryline Médioni

 

En – 997 de l’ère civile, Le Roi David établit la capitale de son royaume à Jérusalem.

C’est en – 968 que le Roi Salomon, son fils, construisit le Temple à Jérusalem et sanctifia ainsi la ville.

Depuis la destruction du Temple de Jérusalem et la dispersion du peuple juif, le judaïsme a toujours évoqué dans ces prières, un retour à Jérusalem.

God-hates-Jews-590x230

L’identité juive est restée liée à Jérusalem à travers l’héritage biblique et historique qui a continué à être transmis de générations en générations. Ainsi, tous les ans durant la fête de Pessa’h (pâque juive), les mots « L’an prochain à Jérusalem » viennent clôturer la narration de notre sortie d’Egypte.

Rejoignez-nous sur Facebook

Cette aspiration au retour à Sion est devenue une revendication politique avec la naissance du sionisme politique à la fin du XIXe siècle.

Jérusalem fut proclamée capitale de l’État israélien en 1949. Mais Israël n’avait pas accès au Kotel alors sous contrôle Jordanien. La partie Est de la ville sera libérée à la guerre des Six Jours : la vieille ville passe ainsi entièrement sous contrôle israélien.

La communauté internationale n’a jamais reconnu Jérusalem comme capitale de l’Etat juif. Pourquoi ?

Jérusalem est la ville emblématique de peuple juif. Jérusalem détruite et reconstruite au-delà de ses viols successifs, de la Grèce en passant par Rome, de l’Empire Ottoman aux colons britanniques ; des croisades, de l’inquisition, de la shoah.

S’emparer de Jérusalem, c’est s’emparer de l’identité juive, des fondements même du judaïsme.

Ne pas la reconnaître comme capitale de l’Etat d’Israël, c’est encore, une fois de plus, porter atteinte au Juif à travers son histoire politique, religieuse, son Etat, sa nation.

Les peuples, tout au long de l’Histoire, ont échoué dans leur diabolique mission d’assassinat du peuple juif et de sa vocation spirituelle, mais continuent ce combat à travers l’Etat d’Israël et la non reconnaissance de sa capitale.

Il est intéressant de noter que l’UE et les Etats-Unis reconnaîtraient de facto Jérusalem comme capitale d’Israël si Israël acceptait de la partager avec un autre état, bizarre non ?

Ils continuent de nier la vérité juive, cependant si Universelle. Elle est universelle parce que « l’histoire d’Adam est juive, et qu’Adam est l’humanité dans son intention, l’humanité dans son intensité de ce qu’est l’humain » (Leo Strauss).

Léo Strauss a dit : « le nom juif mérite d’être prononcé parce qu’il dit l’Humain et non pas une espèce d’humain ou une catégorie d’humain ».

Les Nations refusent la destinée d’Israël et dénient par la même occasion une vision universelle de l’humain à travers le peuple juif. Il semblerait que nous ne soyons pas prêts encore pour une avancée vers le siècle des lumières.

Jérusalem était, est et sera pour l’éternité, la capitale de l’Etat d’Israël.
Jérusalem, lieu futur de la rencontre de l’Humain, pour une paix universelle. J’ y crois !

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer