Publié le 19 Juil 2013

MiRobot, l’ingénieuse invention israélienne « vache à lait »

Par Serge Dahan

 

Le savoir-faire israélien dans l’industrie laitière est réputé mondialement et certains pays comme l’Argentine ou le Vietnam ont pu tripler, voire quadrupler leur production de lait grâce à des projets et des méthodes expérimentés en Israël. Avec MiRobot, l’industrie laitière est à l’aube d’une révolution.

mirobot-460x250

La start-up israélienne MiRobot a développé un robot de traite permettant d’automatiser entièrement la production. Conçu comme une solution alternative à la traite traditionnelle dans les fermes de taille moyenne à grande (de 200 à plus de 3.000 vaches), MiRobot est fonctionnel et multitâche en effectuant le nettoyage, la traite et les routines post-traites. Un seul superviseur suffit pour traire des dizaines de vaches simultanément.

La véritable nouveauté de ce système se trouve dans son système d’imagerie breveté, qui dirige le robot vers la zone à cibler. En pratique, quand une vache entre dans la salle de traite, le robot procède automatiquement à l’opération de traite.

Le PDG de la start-up, David Rubin, a déclaré que l’entreprise sera prête pour une démonstration dans une ferme en Israël d’ici la fin de l’année. Ses ambitions sont grandes : les Etats-Unis, l’Europe occidentale et l’Australie comptent plus de 100.000 exploitations laitières de 200 vaches ou plus. Aux Etats-Unis seulement, le potentiel du marché est supérieur à 2,5 milliards de dollars.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer