Publié le 12 Juil 2013

Matrix rechargée ? Une simulation informatique prône la « Solution à deux États »

Par Samuel Guedj

 

Un modèle informatique développé par des chercheurs israéliens et suisses tend à indiquer que le meilleur moyen de limiter la violence à Jérusalem-Est, en Israël, est de séparer Juifs et Arabes dans le cadre d’une solution à deux Etats.

matrix

Les chercheurs en sociologie ont analysé les différents groupes de population à Jérusalem en deux périodes distinctes, entre 2001 et 2004 (Seconde Intifada) et entre 2005 et 2009, afin d’élaborer un modèle informatique, a déclaré jeudi l’Institut fédéral suisse de technologie de Zurich (ETH).

Le modèle a été ensuite utilisé pour simuler plusieurs options politiques afin de constater comment chacune d’elles réduirait le risque de violence dans la ville.

Au final, les délocalisations volontaires pour séparer Israéliens et Palestiniens dans le cadre de la création de deux États, seraient la solution recommandée par les résultats informatiques, selon l’étude récemment publiée en ligne par l’American Journal of Political Science.

Le chercheur en sociologie Dirk Helbing de l’ETH, participant au projet, a déclaré que c’est la première fois que l’on peut, empiriquement, par la modélisation de données en sciences sociales, apporter des réponses à un problème séculaire. « Cela rend le modèle tout à fait réaliste, des modèles comme cela pourraient un jour aider à prendre des décisions politiques difficiles en tenant compte des informations données » a-t-il ajouté.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer