Publié le 31 Juil 2013

Le vice-Premier ministre japonais souhaite que le Japon « s’inspire » de l’Allemagne nazie

Par Samuel Guedj

 

Le vice-Premier ministre japonais Taro Aso, qui est également ministre des Finances, est bien connu au Japon pour ces dérapages politiques. Lundi 29 juillet, il a récidivé lors d’un débat organisé par un centre de recherches conservateur, en déclarant que pour que le Japon réussisse à réformer sa constitution, il doit « s’inspirer » de l’Allemagne nazie.

ku-xlarge

« La constitution de l’Allemagne de Weimar a été discrètement remplacée par la constitution de l’Allemagne nazie, pourquoi ne pas s’inspirer de leur tactique ? » a-t-il lancé à son assistance.

Fort d’une victoire importante aux récentes élections sénatoriales, qui ont eu lieu dimanche 21 juillet, les nationalistes du Parti Libéral-Démocrate (PLD, droite), ambitionnent à présent de réformer la constitution pacifiste imposée au Japon par les Etats-Unis au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.

Par un communiqué sur son site, le Centre Simon Wiesenthal a immédiatement exigé que le vice-Premier ministre japonais clarifie ses propos et affirme que « les seules leçons en matière de gouvernement que des responsables puissent tirer du Troisième Reich nazi portent sur les choses à ne pas faire ».

Yoshihide Suga, le porte-parole du gouvernement japonais, s’est refusé ce mercredi à tout commentaire, en soulignant que « c’est au vice-Premier ministre Aso de répondre ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer