Publié le 8 Juil 2013

Le président de la FIFA aux Palestiniens : « Je vais me battre pour votre cause »

Par Samuel Guedj

 

« Nous allons vous aider. Le football va vous aider. Je vous ai pris dans mon cœur », a déclaré le Président de la FIFA à ses hôtes palestiniens. « Je suis investi d’une mission à la fois sportive et diplomatique destinée à transmettre aux autorités israéliennes les problèmes auxquels votre football est confronté, s’agissant en particulier des problèmes liés à l’entrée et à la sortie de joueurs en Palestine. Je vais me battre pour votre cause. Le football ne doit pas créer de frontières, il doit rassembler les gens », a-t-il ajouté.

2133255_FULL-LND

Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, s’est rendu dimanche 7 juillet dans les territoires palestiniens. Il y était accompagné du vice-président de la FIFA, Son Altesse Royale le Prince Ali Ben Al Hussein, et du Président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, au lourd passé terroriste selon les sources sécuritaires israéliennes.

Rejoignez-nous sur Facebook

« Nous espérons que les Israéliens ne vont pas perdre cette chance de revoir leur comportement vis à vis des Palestiniens. S’ils ne le font pas, nous demanderons l’année prochaine qu’Israël soit exclu de la FIFA », a déclaré Rajoub.

Lors du 63ème Congrès de la FIFA, qui s’est tenu en mai, le Président de la FIFA s’est vu confier le mandat d’essayer d’améliorer la situation actuelle du football dans les territoires sous l’Autorité Palestinienne, pour contribuer à la mise en œuvre de la mission de développement et de promotion du jeu en conformité avec les Statuts de la FIFA.

« Je vais y aller pour défendre non seulement l’Association Palestine de football mais je vais défendre les principes de base de la FIFA (qui sont) de relier les gens et de ne pas séparer les gens … Les principes sont de se reconnaître mutuellement à travers le football et pour vivre non seulement en paix, mais en harmonie », a déclaré Blatter avant de venir.

Un parti pris pro-palestinien du président de la FIFA, qui viole le principe de neutralité de l’instance du football mondial. Sepp Blatter a tout au long de ses mandats répété en plusieurs occasions que la FIFA n’a pas à se mêler de la politique. Visiblement sauf quand il s’agit d’Israël.

La Fédération Palestinienne de football agit clairement sous les ordres politiques de l’Autorité palestinienne. Or, il est un principe strict de la FIFA, aucune ingérence politique ne doit interférer avec les fédérations de football.

La FIFA précise bien sur son site que « Les associations ont l’obligation de s’acquitter de leurs tâches seules, de façon autonome et sans intervention extérieure, du gouvernement ou de tierces parties quelles qu’elles soient ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer