Publié le 6 Juil 2013

Le pape François reçoit les familles des victimes de l’attentat de Buenos Aires en 1994

Par Samuel Guedj

 

Le pape François a rencontré, dans la matinée du 5 juillet 2013, au Vatican, une délégation de familles des victimes de l’attentat à la voiture piégée perpétré en 1994 près d’un bâtiment abritant plusieurs associations ou organisations juives à Buenos Aires, a rapporté le Congrès juif mondial.

bergoglio-en-la-amia_560x280

La rencontre entre le pape argentin et les membres des familles a lieu deux semaines avant l’anniversaire de l’attaque qui a tué 85 personnes.

Rejoignez-nous sur Facebook

C’est la troisième fois depuis son élection que le pape François s’entretient avec des dirigeants et dignitaires juifs.

Le 25 avril 2013, le Pape François a rencontré le Rabbin Isaac Sacca, rabbin sépharade de Buenos Aires.

Plus récemment, le 13 juin dernier, le pape François a salué amicalement des rabbins présents à l’audience générale de la place Saint-Pierre, et parmi eux, son ami de longue date, le rabbin argentin Abraham Skorka, de Buenos Aires, avec lequel il a écrit un livre et qui a, à sa demande, préfacé le livre du cardinal Jorge Mario Bergoglio sur sa vie.

En 2005, le cardinal Jorge Bergoglio, futur pape, a été la première personnalité publique à signer une pétition pour soutenir la procédure judiciaire de la communauté juive d’Argentine sur l’enquête de l’attentat de l’AMIA, qui reste officiellement non résolue. L’Iran et le Hezbollah sont censés être à l’origine de l’attaque. Bergoglio est l’un des signataires d’un document de 2005 appelé « 85 victimes, 85 signatures. »

En juin 2010, il a visité le bâtiment de l’AMIA reconstruit et s’y est recueilli avec les dirigeants juifs.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer