Publié le 25 Juil 2013

L’ancien Pink Floyd Roger Waters sombre dans l’anthropomorphisme antisémite

Par Déborah Partouche

 

Roger Waters, le co-fondateur et principal compositeur de Pink Floyd, militant farouche de la cause palestinienne et du boycott d’Israël a sombré, samedi, lors de son récent concert en Belgique, dans l’anthropomorphisme antisémite avec le lâché d’un cochon gonflable plus que douteux.

Pig-drone

Pour les fans des Pink Floyd, les lâchés de gigantesques cochons gonflables lors des concerts font partie du show, c’est d’ailleurs pour cela que le bassiste du groupe, Roger Waters, les a repris lors de ses tournées en solo. Dans l’univers Pink Floyd, à travers l’album Animals, les animaux sont les symboles singuliers de la division de la société en trois groupes : les moutons, suiveurs passifs, les chiens, gardiens et hommes d’affaires agressifs, et les cochons, riches et puissants.

Lors de ce fameux concert à Werchter, en Belgique, des fans ont remarqué qu’une étoile de David avait été peinte sur le cochon gonflable, associant ainsi l’emblème du peuple juif aux riches et puissants, symbolisés par des cochons dans l’univers des Pink Floyd, un amalgame antisémite par excellence.

Le Centre Simon Wiesenthal a vivement dénoncé mercredi 24 juillet, la provocation du chanteur, qu’elle qualifie de « caricature classique antisémite dégoutante, largement utilisée par la propagande nazie et soviétique pour inciter à la haine contre les Juifs » et d’appeler « les artistes à condamner cet affichage grotesque de la haine des Juifs et attend la condamnation de ces militants BDS qui prétendent que leur but est d’aider à apporter la paix et la réconciliation entre Israéliens et Palestiniens ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer