Publié le 12 Juil 2013

Israël durcit sa législation contre la torture animale

Par Eric Hazan

 

Selon un communiqué publié sur le site de la Knesset, le Parlement israélien va, prochainement, durcir sa législation contre la torture animale en visant particulièrement l’importation commerciale de foie gras.

2307586445

En lecture préliminaire, une proposition de « loi d’interdiction de l’importation et de la vente de foies d’animaux qui ont subi des tortures » a été adoptée mercredi par 59 voix pour et 10 contre.

Le texte de loi, déposé par le député Dov Lipman du parti de centre droit Yesh Atid, fait valoir que « Les foies malades sont obtenus en gavant les oiseaux de quantité de féculents qui dépasse ce que les oiseaux avaleraient habituellement » et que « Les oiseaux souffrent de dysfonctionnements du foie et des membres, de problèmes respiratoires, de difficultés motrices et d’une terreur du gavage. Les oiseaux qui ne meurent pas pendant ce procédé sont abattus au point d’explosion ».

Pour être définitivement adopté, le projet de loi doit faire l’objet d’une première, deuxième et troisième lecture.

En 2003, alors qu’Israël était le quatrième producteur mondial de foie gras, la Cour suprême israélienne avait jugé que le gavage était incompatible aux lois de protection des animaux, rendant illicite ce procédé sur le territoire israélien.

Israël souhaitant aligner sa législation en matière de bien-être animal sur celle de l’UE, les législateurs israéliens ont, depuis deux ans, permis de réduire, par une série de mesures, les disparités existantes. A terme, Israël souhaite renforcer sa coopération bilatérale avec l’Union Européenne sur la traçabilité dite de « la ferme à l’assiette ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer