Publié le 9 Juil 2013

Droit au but, Netanyahu tacle le Président de la FIFA sur les exactions du Hamas

Par Yossi Abuksis

 

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a rencontré le Président de la FIFA Joseph S. Blatter pour lui montrer comment le Hamas utilise des terrains de football pour attaquer Israël, a déclaré dans un communiqué le Bureau du Premier ministre.

NETANYAHU-BLATTER

Dimanche 7 juillet, le Président de la FIFA, en visite dans les territoires palestiniens, avait déclaré “Je suis investi d’une mission à la fois sportive et diplomatique destinée à transmettre aux autorités israéliennes les problèmes auxquels votre football est confronté, s’agissant en particulier des problèmes liés à l’entrée et à la sortie de joueurs en Palestine. Je vais me battre pour votre cause. Le football ne doit pas créer de frontières, il doit rassembler les gens”.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suite aux nombreuses critiques de Blatter contre Israël, le Premier ministre israélien a décidé de lui montrer concrètement comment les terrains de football sont utilisés comme bases par le Hamas pour lancer des roquettes sur les populations civiles en Israël.

1045045_10151499863542076_308110758_n

Netanyahu a présenté des photographies montrant des missiles lancés à Israël du cœur de la population civile de Gaza. Les photos aériennes de 16 novembre 2012 montrent des sites de lancement de missiles Fajr-5 dans le stade de football de Gaza. Une photographie d’un bâtiment de Rishon Lezion qui a été atteint par des missiles et un clip vidéo, qui a été pris par des civils le 10 mars 2012, qui montre un match de football entre Beersheva et Um Al-Fahm soudainement interrompu à cause de tirs de roquettes dans la zone du stade, ont également été montrés.

Rejoignez-nous sur Facebook

« Il s’agit d’un double crime de guerre. Vous tirez sur des civils et vous vous cachez derrière des civils », a affirmé le Premier ministre.

Netanyahu a également fait référence à la déclaration génocidaire du Président de l’Association de Football palestinien, Jibril Rajoub, dans laquelle il a déclaré :« si les Palestiniens avaient eu une bombe atomique, ils l’auraient déjà utilisé sur Israël et qu’Israël est l’ennemi du peuple « palestinien » « .

Avant de quitter le pays, Joseph S. Blatter a également eu une conversation téléphonique avec le président de l’État d’Israël, Shimon Peres. En conférence de presse à Jérusalem, le Président de la FIFA a déclaré : « Je suis très heureux que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ait ouvert sa porte pour recevoir ma délégation ainsi que celle de la Fédération israélienne de football – composée de son Président Avi Luzon et de son Secrétaire général Ori Shilo, ce matin. Ce geste indique que mon mandat relève de l’intérêt national. »

« Je lui ai expliqué le contenu du mandat qui m’a été confié par le Congrès de la FIFA en mai » a-t-il poursuivi. « Pour synthétiser : faciliter l’entrée et la sortie d’équipes, d’arbitres – mais aussi de matériel de football en Palestine. J’ai sollicité l’aide du Premier ministre et il a dit ‘oui’, mais dans l’honnêteté et le fair-play. Il m’a également demandé de l’aider afin que le football ne soit pas utilisé comme un instrument politique. »

« J’ai suggéré que la FIFA organise une Task Force avec les Présidents de la FIFA, de l’UEFA, de l’AFC et des Fédérations de football israélienne et palestinienne », a conclu le Président Blatter. Le Premier ministre israélien a vu cette proposition d’un bon œil selon Sepp Blatter.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer