Publié le 30 Juin 2013

Qatar : des rencontres secrètes entre l’émir Tamim et des responsables israéliens

Par Arié Azoulay

 

Est-ce que le Qatar changerait de cap vis-à-vis d’Israël sous le règne de l’émir Tamim ? Telle est la grande question d’une partie de la presse israélienne.

Mideast-Qatar-New-Emi_Horo-e1372236039413

Cheikh Tamim a succédé à son père, cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani, 61 ans, qui a abdiqué mardi en sa faveur.

Rejoignez-nous sur Facebook

Au lendemain de la passation de pouvoir, il a réaffirmé « la solidarité » de son pays avec le peuple palestinien pour le recouvrement de « ses droits légitimes« , soulignant que la paix au Proche-Orient passait par le retrait d’Israël des « territoires palestiniens occupés en 1967 ».

Toutefois, selon le quotidien israélien Yediot Ahronot , citant une source politique qatarie , un haut conseiller d’Hamad ben Thani , « les Israéliens étaient au courant de la situation au Qatar, ils savaient que l’émir Tamim allait succéder à son père Hamad ben Thani et c’est dans cette optique que  le prince héritier avaient rencontré  plus d’une fois des représentants israéliens ».

Ces rencontres secrètes ont eu lieu donc entre Tamim et une délégation israélienne composée de deux personnes, espacées, puisqu’elles remontent à l’avant et à l’après intronisation du jeune émir.

Le quotidien souligne que  « les Israéliens se sont ainsi informés des détails des politiques futures du cheikh Tamim et des entretiens ont eu lieu à l’extérieur du Qatar et d’Israël il y a cinq mois ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer