Publié le 20 Juin 2013

Le président iranien impliqué dans l’attentat du centre communautaire juif de Buenos Aires

Par Katty Schott

 

Selon des informations du site américain Washington Free Beacon, Hassan Rohani, le nouveau président iranien, serait lié de près à l’attentat en 1994 du centre communautaire juif de l’AMIA à Buenos Aires.

anschlag-zentrum-amia-buenos-aires

Un acte d’accusation du procureur du gouvernement argentin révélerait le niveau d’implication de Rohani.

Le gouvernement argentin a accusé le gouvernement iranien de la planification de l’attaque qui avait tué 85 personnes et fait plusieurs centaines de blessés. Plusieurs responsables iraniens sont recherchés par Interpol dans le cadre de l’attentat.

Un ancien fonctionnaire des services de renseignements iraniens, Abolghasem Mesbahi, qui a fait défection à l’Iran dans les années 90, a témoigné que Rohani, a été membre du Comité spécial qui a approuvé l’attentat dirigé par le chef spirituel suprême Ali Khamenei.

Rejoignez-nous sur Facebok

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer