Publié le 15 Juin 2013

Le Hamas a-t-il combattu le Hezbollah en Syrie ?

Par Faouzi Ahmed

 

Le chef du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a affirmé vendredi, qu’aucun militant du Hamas n’est impliqué dans les combats contre les forces du président syrien Bachar al-Assad.

969985_538248176212074_2079443934_n

« Ce que certains médias populaires arabes rapportent sur la présence de combattants du Hamas en Syrie ou ailleurs dans le monde, est totalement faux, mais nous condamnons la brutalité du régime syrien à l’encontre du peuple syrien » a déclaré M. Haniyeh.

Rejoignez-nous sur Facebook

« Le Hamas et le peuple palestinien n’ont pas terminé le conflit avec l’occupation sioniste pour commencer à s’engager dans les batailles de la nation arabe et dans des dissensions confessionnelles » a-t-il souligné.

Pourtant, des sources proches du Hezbollah au Liban révèlent que la plupart des pertes du Hezbollah à Qusayr, sont dues à des mines que le Hezbollah et le Hamas utilisent contre les forces israéliennes.

Les mêmes sources mentionnent que les mines à sous-munitions sont la cause de la plupart des pertes du Hezbollah.

Les déclarations de M. Haniyeh ont été faites lors de la prière du vendredi à la mosquée de Rafah, ville située au sud de la bande de Gaza, avant son départ pour l’Égypte afin de participer à des pourparlers avec les Égyptiens sur la réconciliation interne palestinienne.

Le Hamas a définitivement mis fin à sa présence en Syrie, il y a deux ans, peu après le début des troubles dans le pays. Tous les membres de son bureau politique, y compris le chef du mouvement, Khaled Mechal, ont alors quitté le pays pour s’installer au Qatar ou en Égypte.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer