Publié le 16 Juin 2013

Le célèbre mentaliste israélien Uri Geller, agent secret de la CIA et du Mossad ?

Par Katty Scott

 

Déjà en 2004, dans le livre « Les chèvres du Pentagone » de Jon Ronson, le nom d’Uri Geller était mentionné dans divers cas de collusions avec l’agence américaine du renseignement, la CIA, de même que le New York Times rapportait que Geller avait été la cible d’une enquête menée par une unité de la CIA spécialisée dans le paranormal dès les années 1970. Aujourd’hui, c’est un nouveau documentaire de la BBC qui affirme que Geller était un agent secret de la CIA et, tout aussi sûrement, du Mossad.

Web_F2005FF0001-e1371306860425

Le documentaire intitulé « La vie secrète d’Uri Geller- L’espion psychique ? » de Vikram Jayanti affirme que Geller a utilisé ses pouvoirs psychiques dans le cadre de nombreux programmes et opérations militaires, notamment lors du raid israélien sur Entebbe, une mission périlleuse qui permit la libération de plus de 100 passagers juifs et israéliens d’un avion d’Air France détourné par l’OLP en Ouganda en 1976. Au cours de cette opération, Geller aurait permis de désactiver un système de radar.

Rejoignez-nous sur Facebook

Le documentaire affirme également que Geller aurait était impliqué dans la traque d’Oussama ben Laden après le 11 septembre et suggère que les États-Unis aurait recruté Geller au cours d’une « course aux armements psychiques » avec l’Union soviétique.

« Quand Jimmy Carter a été élu Président, une des premières choses qu’il ait faite, a été de rencontrer Uri Geller. Une rencontre de quatre heures au cours de laquelle Geller a briefé Carter sur la menace soviétique psychique. L’Amérique ne voulait pas un espace psychique et Uri était l’homme de la situation pour ces choses-là » a écrit le réalisateur du documentaire dans une tribune du Guardian. « Parfois, vous vous demandez si toute la carrière publique d’Uri a été effectivement une couverture pour ses activités de l’ombre » poursuit-il.

Au cours de ses recherches documentaires, Geller était souvent lié à la CIA, au FBI, au ministère de la Défense de la Grande-Bretagne, de la Nasa, mais aussi de la tant controversée NSA, au cœur d’une polémique qui fait trembler l’administration Obama et les Etats-Unis.

Geller a coopéré avec l’équipe du documentaire mais a exprimé un certain nombre de réserves après avoir vu le documentaire dans son ensemble.

Le documentaire suggère que la CIA s’est intéressée à Geller bien avant l’ère Carter, au moment où il était dans l’armée israélienne.

Geller aurait été le « cerveau » dans les années 1990 d’un programme américain top-secret de formation psychique de plusieurs agents spéciaux, tel que dans le livre et le film de 2009 « Les chèvres du Pentagone » selon Jayanti.

L’opération avait pour nom de code «Stargate», et a été transférée de la DIA à la CIA. On sait maintenant que la CIA a annulé depuis ce programme.

« Uri a une sulfureuse réputation » a déclaré le réalisateur à The Independent. « Beaucoup de gens pensent qu’il s’agit d’un escroc, d’un manipulateur, mais en même temps, il a une énorme popularité et une histoire que personne ne peut expliquer » a-t-il conclu.

Aujourd’hui, devenu richissime, il est l’auteur de seize livres, d’une ligne de bijoux, de gadgets divers en vente sur son site internet. Avec deux associés, il a acheté lors d’enchères sur eBay, pour 905 100 dollars, une maison du Tennessee où vécut Elvis Presley avant de s’installer dans sa propriété de Graceland.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer