Publié le 21 Mai 2013

Washington finance des ONG anti-israéliennes

Par Robert Langlois

 

Un rapport présenté aux membres du Congrès mardi par l’Institut de recherche NGO Monitor montre que le gouvernement américain finance plusieurs ONG qui diabolisent Israël et promeuvent des campagnes BDS, en contradiction avec la politique américaine. Des subventions qui ont un impact négatif sur le processus de paix et qui échappent à toute surveillance indépendante nécessaire pour prévenir les abus.

130122_hillary_clinton_usaid_ap_328

« Certaines ONG bénéficiaires mènent des activités qui contredisent fortement les objectifs des programmes et politiques américaines » a déclaré le professeur Gerald M. Steinberg, Président de l’ONG Monitor.

La Fondation Nationale pour la Démocratie (NED), financée par le gouvernement américain octroie des dizaines de subventions à des ONG douteuses du Proche et Moyen-Orient, qui diabolisent Israël et tentent de promouvoir les BDS (boycott, désinvestissement et sanctions). Cette activité est totalement incompatible avec la politique américaine.

Les rapports mentionnent qu’un de ces organismes, le MIFTAH, une ONG palestinienne, a reçu entre 2007 et 2012 plus de178 740 $ et a participé activement à des campagnes anti-israéliennes et antisémites en accusant entre autre Israël du tristement célèbre mythe du crime rituel d’enfants pour évoquer « le massacre d’enfants palestiniens » selon Steinberg.

PAL-USAUne autre ONG, la Windows a reçu 750 000 $ en une subvention de trois ans de l’Agence des États-Unis pour le développement International (USAID). Elle est décrite par l’Agence comme « un outil pour les participants israéliens et palestiniens pour apprendre à mieux se connaître les uns les autres ». Mais selon l’ONG Monitor, Youth Media du programme Windows adopte un « récit palestinien du conflit y compris des comparaisons entre Israël et l’Allemagne nazie ».

 

Steinberg a déclaré : « de toute évidence, l’USAID et la NED ne partagent pas ce point de vue, mais le financement est révélateur de l’absence de supervision et de la transparence de ces subventions ».

La NGO Monitor a exhorté les responsables américains de mener « des évaluations détaillées, professionnelles et indépendantes de l’activité des ONG avant l’attribution des subventions, au cours de la mise en œuvre et à l’issue de la subvention des programmes ».

NGO Monitor a déclaré qu’il a récemment reçu l’assurance de l’Ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Daniel Shapiro, qui lui a assuré qu’au cours des dernières années, les Etats-Unis avaient mis en place une meilleure surveillance de la politique des décisions d’octroi des subventions.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer