Publié le 1 Mai 2013

Un mollah iranien : les juifs font usage de sorcellerie contre l’Iran

Source : MEMRI

 

Mehdi Taeb, le président de « l’équipe de réflexion Amar » du dirigeant iranien, Ali Khamenei et considéré comme son proche, a prétendu le 13 avril, que les juifs possédaient le pouvoir de sorcellerie le plus puissant au monde, et qu’ils attaquaient l’Iran grâce à ce pouvoir, que ce soit en imposant des sanctions contre ce pays, en transformant les États-Unis en instrument dans les mains d’Israël, ou par l’intervention vouée à l’échec des élections de 2009 en Iran. Taeb a précisé que jusqu’à présent, les juifs ne s’étaient pas servis de tout leur pouvoir de sorcellerie contre l’Iran, et que l’Iran parvenait à résister. 

harry-potter-pour-kinect-xbox-360-1337957124-001

En mars 2013, le site rasanews.ir , identifié aux séminaires religieux à Qom, a publié un article au sujet du statut de sorcellerie et de numérologie dans la mystique juive, prétendant que les juifs transmettaient leurs dons de sorcellerie de génération en génération, afin de contrôler le monde, la nature et même les décisions divines.

Lors d’un discours devant des élèves du séminaire religieux à Ahwaz, Taeb a prétendu : « Nous sommes actuellement soumis à une tentative sans précédant de la part des juifs. Comme vous le voyez dans le Coran, Shlomo (le roi Salomon) avait le contrôle du monde… et Dieu a ordonné à un groupe de magiciens de le combattre. » 

« Le don de sorcellerie le plus puissant [au monde] est dans les mains des juifs et les juifs se servent de cet instrument de sorcellerie. Toutes les mesures contre nous proviennent des juifs. Les États-Unis sont un instrument dans leurs mains. Jusqu’à présent, ils ne se sont pas servis de [leurs] [capacités] de sorcellerie   de manière généralisée contre nous. Il s’agissait de leur dernier instrument contre nous dont ils se sont servis pendant la période d’Ahmadinejad mais ils ont été battus. Cette aptitude des juifs a été détruite par l’Iran.  Ils aspiraient à faire tomber Ahmadinejad [par son intermédiaire) il y a quatorze ans. » 

Le 7 mars 2013, le site rasanews.ir , a publié un article dans lequel il était écrit :

« les juifs ont toujours eu pour habitude de s’adresser à des devins dont la source d’inspiration provient des étoiles et de l’astronomie ou d’actes de sorcelleries [qu’ils ont appris] grâce à leurs contacts avec différents peuples au cours de l’Histoire.  Ils les préservent de génération en génération comme un trésor. Dans la plupart des cas, leurs dons de divination se basent sur le Saint Livre [la Torah] et principalement sur le Livre de Daniel, et ils créent un espace conceptuel dans lequel le soutien et le désir de sorcelleries s’accroit.

Selon ce peuple, le contrôle d’un être humain, de la nature et de la tradition divine est impossible sans sorcellerie. Selon leur conception, il est possible de contrôler la nature et le monde et même les décisions divines par des méthodes de sorcellerie… 

La mise en application de sorcelleries est connue comme une action qui n’est pas recommandée dans les livres célestes (la Torah, le Coran et le Nouveau Testament] ni par les membres des religions monothéistes. Cependant, la mystique juive considère cette action comme étant [permise], dans le but de découvrir les secrets du Livre Sacré [la Torah]. »

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer