Publié le 8 Mai 2013

Monumentale gifle pour Israël, Stephen Hawking boycotte l’Etat Juif

Par Serge Dahan

 
Le professeur Stephen Hawking soutient le boycott universitaire d’Israël en se retirant d’une conférence organisée par le président israélien Shimon Peres à Jérusalem. 

mozaheb20121215165546567

Hawking, 71 ans, physicien de renommée mondiale avait accepté l’invitation à la conférence annuelle, Facing Tomorrow, prévue en juin, composée d’importantes personnalités internationales, qui attire des milliers de participants et qui, cette année, fêtera le 90ème anniversaire de Shimon Peres.

Hawking a écrit la semaine dernière, une brève lettre au président israélien pour lui dire qu’il avait changé d’avis. Il n’a pas annoncé sa décision publiquement, mais un communiqué publié par le Comité britannique pour les universités de Palestine avec l’approbation de Hawking décrit « sa décision de respecter le boycott, grâce à sa connaissance de la Palestine, et sur l’avis unanime de ses propres contacts universitaires là-bas ».

La décision de Hawking est une monumentale gifle pour Israël et une victoire importante pour le BDS, une campagne pro-palestinienne pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre Israël.

En Avril, le syndicat des enseignants d’Irlande a été le premier à appeler à un boycott universitaire d’Israël, et les membres de l’Association d’études américaines asiatiques des États-Unis avaient voté en faveur d’un boycott.

stephen-hawking-15_1707579cAu cours des quatre semaines qui ont suivi l’annonce de la participation de Hawking a cette conférence de Jérusalem, il a été bombardé de messages en Grande-Bretagne et à l’étranger dans le cadre d’une campagne intense par des partisans du boycott qui ont réussi à le persuader d’annuler sa participation. En fin de compte, Hawking a déclaré qu’il décidait de suivre les conseils de collègues palestiniens qui, à l’unanimité, lui ont dit qu’il ne devrait pas y assister.

En participant au boycott, Hawking se joint à un nombre croissant de personnalités britanniques qui ont annulé leur visite en Israël, tels Elvis Costello, Roger Waters, Brian Eno, Annie Lennox ou Mike Leigh.

Le bureau du Président Peres n’a pas encore annoncé le désistement de Hawking, et ne s’est pas encore exprimé sur la décision du scientifique de boycotter Israël. Cependant, le nom de Hawking a été retiré des orateurs inscrits sur le site officiel.

Il est à craindre avec ce retentissant camouflet pour Israël que d’autres scientifiques et artistes de renommées internationales en fassent de même.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer