Publié le 5 Mai 2013

Le Musée d’Israël et le Metropolitan Museum s’offrent le précieux manuscrit de Maimonide

Par Muriel Bensimon

 

Le Musée d’Israël de Jérusalem et le Metropolitan Museum of Art de New York ont acquis conjointement, pour un prix record, une précieuse copie d’un texte religieux médiéval du rabbin Moshe Maimonides (Rambam).

auction

La maison d’enchères Sotheby’s n’a pas souhaité divulguer le prix d’achat exact, mais selon des experts, la vente aurait dépassé 2,9 millions $.

« L’acquisition de ce manuscrit remarquable par le Musée d’Israël et le Metropolitan Museum of Art, par ma femme et moi-même est un signe de notre profond engagement de longue date avec les deux institutions » a déclaré Michael Steinhardt, l’homme d’affaires et philanthrope qui a acheté le manuscrit, dans un communiqué, ajoutant qu’il serait « particulièrement significatif que cet événement marque la première collaboration importante entre les deux musées ».

Selon Sotheby, le Mishneh Torah est l’un des plus beaux manuscrits hébraïques enluminés jamais créés. Le texte est une synthèse de la loi juive et sans doute le plus important ouvrage halakhique dans l’histoire juive depuis l’achèvement du Talmud de Babylone.

Le manuscrit vendu, avec son texte superbement écrit et les magnifiques illustrations, a été conçu à l’origine en deux volumes. La première partie (acquise par le Vatican), comprend les livres I à V, et ce volume-ci se compose des livres VII-XIV. Il dispose de six splendides illustrations enluminées en page pleine. Les images et les enluminures marginales en font et de loin, le manuscrit le plus abondamment illustré de la Mishneh Torah jamais réalisé.

La copie de la Mishneh Torah a été achevée en Italie du Nord en 1457.

Selon Sotheby’s, « les objets rares et exceptionnels comprenant la Collection Judaica de Michael et Judy Steinhardt, illustrent l’immense portée de l’histoire juive, de l’antiquité à travers le XXe siècle, à travers l’Europe, Asie, Afrique et Amériques. Ces manuscrits, des objets d’argent et décoratifs, des textiles et des beaux-arts touchent tous les aspects de la vie juive et représentent les mondes doubles du respect et du patrimoine dans la maison juive et dans la synagogue ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer